J'espère que vous avez passé un très bon réveillon et que votre foie a toléré ces petits écarts de conduite ô combien agréables!

Après la robe Marie, issue du livre "Un été couture" de République du chiffon et présentée ici, j'ai récidivé avec la robe Mickaëlle. A laquelle j'ai rajouté des manches (celles de la robe Eléonore du même livre) à la façon de Christine, dont la version est magnifique. Un modèle facile à réaliser qui n'en fait pas moins d'effet.

Déniché encore et toujours chez Tissus Myrtille à Vannes, j'ai succombé dès le premier coup d'oeil à ces petits flamants rose qui se font des bisous. Même s'il s'agit d'un voile de polyester, qui non content d'être difficilement domptable m'assèche incroyablement les mains. Pour des raisons de décence évidente, je l'ai doublée dans un coloris plus clair que le tissu principal afin d'obtenir une tonalité plus chatoyante. Et j'ai supprimé la ceinture et ai rajouté des surpiqûres un peu partout pour un effet plus propre.

Robe Venise Romanne Couture 2

Robe Venise Romanne Couture 18

Robe Venise Romanne Couture 1

Robe Venise Romanne Couture

Robe Venise Romanne Couture 3

Robe Venise Romanne Couture 6

Robe Venise Romanne Couture 9