17 novembre 2013

Robe Dubrovnik

Si les patrons de Deer and Doe sont à la couturière ce que les macarons sont à la gourmande, la robe Bleuet est selon moi la plus savoureuse... Vue à moultes reprises sur la Toile, les versions de Jolies bobines, Zibusine ou encore de Paunnet sauraient convaincre les plus récalcitrantes. Moi, je n'y ai pas résisté. Heureusement!

J'ai piqué à Jolies bobines l'idée du noeud en cuir et ai continué sur cette même lancée pour le col. Ah le cuir! Une odeur si particulière, qui m'évoque à la fois opulence et rusticité. Par bonheur, j'ai non loin de chez moi, un grossiste qui propose des peaux de belle qualité à des prix très raisonnables. Mon petit doigt me dit que je n'ai pas fini d'agrémenter mes créations de cuir. Affaire à suivre ;-)

En ce qui concerne le tissu principal, j'ai opté pour un crêpe bordeaux , déjà utilisé ici en rouge vif, au tombé à la fois fluide et lourd. Un régal à coudre et à porter.

Une fois n'est pas coutume, je n'y ai quasiment pas apporté de modifications, si ce n'est que j'ai enlevé les manches et ai raboté de 2 cm les jupes dos et avant.


Robe 5

Robe 3
Robe 6

 

Robe 7

Robe 2
Et elle a l'air de plutôt bien s'entendre avec ma grade-robe ;-)

Abracadacraft

 

Posté par Romanne-Couture à 23:40 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 octobre 2013

Robe Casablanca

Coup de foudre pour le premier ouvrage de République du Chiffon, "Un été couture". Si tous les modèles sont de véritables petites pépites, il y en un qui m'a vraiment tapé dans l’œil: la robe Marie. Tout à fait la petite robe péplum que je cherchais depuis quelques temps. Simple et élégante, dans l'esprit de Sandro, Maje et consorts. Mais en moins courte... et moins chère, ce qui ne gâche rien.

Pour le tissu, ce fut une évidence. Repéré chez Jolie Bobines, dont toutes ses créations rivalisent de bon goût tant dans le choix des tissus que des coupes, j'ai profité d'un séjour parisien le mois dernier pour courir chez Brin de Cousette assouvir mon envie. Plus que deux coupons de crêpe imprimé oiseaux, camel et noir. Que j'ai acheté illico, cela s'entend!

En ce qui concerne la réalisation, j'ai apporté quelques modifications au patron initial. Tout d'abord, j'ai raccourci le volant que j'ai coupé dans le dos afin de pouvoir y poser une fermeture éclair apparente. J'ai aussi préféré utliser les jupes de la robe "Mélanie" du même bouquin, pour le côté plus cintré. Et enfin je l'ai entièrement doublée.

Et... je crois que c'est une de mes réalisations qui me plaît le plus :-)

 

Robe Casablanca

 

Robe Casablanca 1

 

Robe Casablanca 2

 

Robe Casablanca 3

 

Robe Casablanca 4

 

Robe Casablanca 5

 

Et un grand merci à Jolies Bobines, grâce à qui mes photos se sont agrandies!

 

 

 

Posté par Romanne-Couture à 23:39 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2013

Jupe Tolède ou Chardon #2

Il y a des patrons que je pourrais faire et refaire indéfiniment. La Chardon en fait partie. Elle est à la couture ce que la moussaka est à la cuisine: un classique dont je ne me lasse pas!

Comme pour ma première Chardon - que vous pouvez (re)découvrir ici - j'ai placé la fermeture au dos de la jupe et l'ai choisie en métal pour un effet plus tendance. D'après moi. Et j'ai utilisé le tuto, on ne peut plus limpide, de "Pattern Runway" pour un résultat propre et soigné.

Réalisée dans un crêpe rouge, acheté chez Mahler à Hambourg, j'ai préféré faire l'impasse sur les poches, afin d'éviter toutes potencielles imperfetions. J'ai peut-être tendance à trop me méfier du crêpe. Par contre en ce concerne les crêpes... ;-)

Et pour l'ourlet, un biais rapporté en Liberty Tatum.

 

DSCF1250

DSCF1266

DSCF1271

DSCF1282

DSCF1304

DSCF1288

 

 

Posté par Romanne-Couture à 10:41 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

23 septembre 2013

Robe Montréal + Veste Washington

Le blog reprend du service... avec une robe très automnale, tout à fait raccord avec le temps hambourgeois. Je vous épargne mes lamentations sur le climat de l'Allemagne du Nord - mes amies du quotidien ne connaissent que trop bien mon exaspération - et vous présente ma dernière-née. Car dit changement de saison... dit nouvelles robes. Une maigre compensation en quelque sorte.

Bien que très satisfaite du résultat final, le parcours n'en a pas été moins fastidieux et terriblement décourageant. D'un point de vue technique, pourtant rien de vraiment très méchant. Dans un premier temps, je prévoyais de m'en tenir au patron initial, la blouse. Dans une magnifique batiste fleurie, type Liberty, au toucher soyeux. Mais c'était sans compter sur ma concentration nocturne qui me joua des tours. Le tissu est mal coupé? Il n'y en a pas assez pour faire une blouse? Faisons une robe! Quelques centimètres rabotés en bas, une jupe en jersey gris assemblée par un élastique, et le tour était joué, ou presque. Celles qui me suivent sur Instagram (romannehh) se souviendront peut-être de mes interrogation - hautement existentielles sur l'ajout d'un col ou pas. Pour faire court, en voulant jouer avec mes ciseaux, je me suis coupée. Comprendre, j'ai voulu creusé l'encolure et l'ai massacrée.

Retour à la case départ. Avec des carreaux, un joli crêpe de chez Dior (Tissus Myrtille)et un passepoil argenté. Et encore une erreur, mais qui ma foi, fut plutôt bénéfique. Parce que j'ai "râté" l'ourlet, j'avais le choix entre ajouter un volant et recommencer la jupe. Devinez ce que j'ai choisi? Pour les manches, comme Bee Made, j'ai préféré un pli creux aux fronces, question de style.


DSCF1340
DSCF1354

DSCF1357

DSCF1329


DSCF1333

DSCF1334

 

DSCF1376

 

Et pour l'accompagner, j'ai ressorti ma première - et unique - veste handmade (patron: Dressing Chic), réalisée dans un tissu Chanel et à laquelle j'ai rajouté des poches en cuir. Laissée pour compte l'hiver dernier, elle reprend du galon cet automne... Affaire à suivre ;-)

 

DSCF1368

 

DSCF1371

 

 

 

 

Posté par Romanne-Couture à 23:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2013

Robe Sureau ou la robe Istanbul

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai succombé à l'appel langoureux de la robe Sureau, véritable it-robe de la blogosphère couturesque. Et je crois que j'ai bien fait! Cousue en début d'été - j'ai un gros problème de ponctualité quant à la publication de mes projets! -, elle peut se vanter de faire partie des robes les plus portées des vacances. Et il y en avait pléthores dans ma valise!

Découvert grâce à Jolies Bobines, j'ai eu un véritable coup de foudre pour ce tissu, "Coco" de son petit nom. Même le nom, me plaît... Légèrement transparent, j'ai dû doubler l'intégralité de la robe et ajouter une "vraie" patte de boutonnage, allaitement oblige. Depuis j'ai (quasiment) arrêté, et redécouvre avec délice ma garde-robe :-) J'ai aussi préféré une fermeture éclair apparente dans le dos plutôt que l'invisible préconisée.

Seul petit bémol, l'encolure est un poil trop grande... Mais ayant la mauvaise habitude de ne pas faire de toile (rassurez-moi, je ne suis pas la seule?), je m'en suis aperçue trop tard. Pour la prochaine, j'ôterai 1,5cm à la couture d'épaule.

 

 

Robe Istanbul-4

 

Robe Istanbul-2

 

Robe Istanbul-3

 

Robe Istanbul

 

Posté par Romanne-Couture à 22:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 août 2013

Aime comme Mirage ou la robe Milan

Cousue pendant mon périple estival, deux mois sur les routes de France pour présenter la descendance à nos familles, je l'ai dès lors adoptée. A Bordeaux, au Moulleau, à Biarritz, ou encore à Toulouse. La robe des vacances en quelque sorte: cousue en vacances et portée toutes les vacances! 


Bien que simple, le patron aime comme Mirage est tout sauf banal, surtout en ce qui concerne la version asymétrique. Réalisée en popeline fushia et jersey marine de chez Dior (Tissus Myrtille à vannes), je l'ai agrémentée d'une patte de boutonnage, mon nouveau-né n'étant pas encore décidé à se mettre au régime. Les boutons ont quant eux été recouverts par mes blanches mains, une première pour moi. Je m'en faisais tout un monde, va-t-on savoir pouquoi, et il s'est avéré que c'est presque un jeu d'enfant! Et pour l'ourlet, j'ai suivi l'exemple de Marie et ai choisi un biais liberty (un faux) dans lequel on retrouve les couleurs des tissus. J'en ai fait de même aux emmanchures et à l'encolure, ayant préféré ne pas doubler le buste, question de goût.



Robe courte devant longue derriere-2Merci Caro pour le head-band en crochet :-)

 

Robe courte devant longue derriere-3

 

Robe courte devant longue derriere-4

 

Robe courte devant longue derriere

 

Robe courte devant longue derriere-5

 

Sinon, j'ai changé la présentation de mon blog, vous en pensez-quoi?

 

Posté par Romanne-Couture à 23:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juillet 2013

Robe Bordeaux

Adepte de la marque Sessun, tant pour ses coupes que ses Liberty, j'ai forcément craqué pour ce modèle Salme aux accents très estivaux. Que j'ai décliné en Liberty, of course. Découvert encore et toujours grâce à Jolies Bobines, Salme propose de jolis patrons frais et dans l'air du temps, à des prix très corrects, ce qui n'est pas sans séduire mon portefeuille. Et puis, ça me permet de raffraîchir mon anglais...

Petit bémol, je n'ai pas trouvé les explications très claires au niveau du col et des bretelles. Du coup, j'ai fait à ma sauce, y ai apportée quelques retouches (largeur de la jupe réduite, ajustement des bretelles), puis l'ai pimentée de boutons rouges pour un effet encore plus Sessun. Et l'ai enfin adoptée pour tout l'été!

 

DSCF2970

 

DSCF2971

 

DSCF2975

 

DSCF2974

 

DSCF2973

Posté par Romanne-Couture à 19:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2013

Ensemble New York

La saga des carreaux continue avec ce chemisier, dont l'inspiration ne peut être cachée... Sandro, Maje ou bien encore Sessun s'amusent cet été des cols et des parementures de leurs chemisiers. Totalement conquise par ce jeu de contrastes et en bonne moutonne de la mode, j'en ai fait de même. Et l'ai associé à mes carreaux chéris.

Si le modèle du chemisier du dernier Burda facile m'avait dans un premier temps séduite, le modèle du chemisier en dentelle de Constance Baraud l'a finalement emporté (Burda 05/2012, modèle 103). Et je crois que j'ai bien fait. Cintré juste ce qu'il faut par de pinces avant et arrière, il est ma foi, plutôt flatteur pour l'anatomie féminine.

En prévision d'un printemps et d'un été ensoleillé - hum hum -, j'ai préféré lui enlever les manches. Pour l'instant, je ne l'ai porté qu'avec un pull en laine, même à Toulouse ce week-end. Normal à la fin du mois de mai... Bon, ne cédons pas au pecimisme ambiant et laissons-nous espérer que l'été n'en sera que plus ensoleillé.

Chemisier

Chemisier-2

Chemisier-4

Chemisier-5


Et qui dit chemisier... dit jupe ! Alors moi aussi j'ai voulu tester les patrons Dear &Doe, ici la jupe Chardon, et je dois dire que je n'ai pas été déçue. La pochette est soignée, le patron facile à décalquer - ça change de Burda! -, les explications limpides. Les formes évasées ne me sayant pas forcément, j'ai enlevé quelques centimètres de chaque côté. Et ai opté pour une fermeture apparente métallique. A ce propos, un excellent tuto pour une pose sans douleur de zip apparent est disponible ici.

Jupe

Jupe-2

Jupe-3

Jupe-4


Et si vous êtes amatrices(eurs) de bons mots allemands, courrez jeter un coup d'oeil sur le blog de mon amie Hanna, un petit bijou !

Posté par Romanne-Couture à 09:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 mai 2013

La tête dans les étoiles

Comme je vous le disais dans mon avant-dernier billet, j'ai pas mal de choses à vous montrer. Et une fois n'est pas coutume, point de robes, mais du trousseau pour nouveau-né. Car à mesure que je m'arrondissais, et que les stations prolongées à la bibliothèque se firent de plus en plus rares, la machine à coudre se mit en marche... Je bavais depuis tellement longtemps devant les créations si poétiques de mes jolis mômes, ou encore de Howjoyful pour ne citer qu'elles, que dès que j'appris que j'étais enceinte, j'établis une to-do-list digne d'un magasin de puériculture.

Bon, autant vous dire que je n'en ai pas fait la moitié... Mais parmi cette "moitié", il se trouve quand même un sac. Que je voulais bien évidemment le plus joli possible. Hors de question de m'affubler d'un sac de lange à l'esthétique douteux sous prétexte qu'il est pratique. D'autant plus qu'il ferait aussi office de sac à main pendant quelques mois... Après de longues heures d'investigation dans les magasins de puériculture allemands de type Baby Walz&co, j'ai dû me rendre à l'évidence: ce sac, je le coudrai!

Le choix du modèle ne fut pas très long. Le sac de sport de La Poule m'avait tapé dans l'oeil depuis déjà pas mal de temps, mais étant quasi-allergique au sport, je n'en avais pas besoin. Logique. Donc, autant coudre des robes à la place jusqu'à ce qu'une occasion se présente...

Côté tissu, j'ai fait simple: je suis allée dans le très joli magasin de tissus Frau Tulpe, la référence en la matière à Hambourg et à Berlin, et y ai dégoté du sweat gris chiné et une batiste de coton étoilée. C'est bien simple, tout ce qui a des étoiles trouve grâce à mes yeux, c'est comme mes carreaux, j'en mets partout! Preuves à l'appui.

J'ai quasiment suivi à la lettre le tuto de La Poule, disponible ici, j'ai juste rajouté un passepoil, réalisé dans le tissu de doublure, pour souligner la poche avant, cousu un un appliqué "étoile". Par contre, je n'ai pas cousu la poche latérale, question de goût.

 

P1160112

 

P1160116

 

P1160117

 

P1160132

Et toujours dans la même thématique, je lui ai cousu un coussin nuage avec un appliqué étoile en liberty "Adeladja", un de mes chouchous.

 

P1160122

 

P1160135

Vue de dos


La prochaine fois, je reviens avec une création pour moi, et mon petit doigt me dit qu'il y aura encore du carreau...

Posté par Romanne-Couture à 01:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mai 2013

Robe St Andrews

Tout comme la robe Berlin, cette robe post-grossesse devait 1) s'adapter à mes nouvelles formes 2) me permettre de nourir mon nouveau-né sans dévoiler toute une partie de mon anatomie. Et hors de question de renoncer pendant quelques mois à mon goût pour les robes, ou de ne pas initier mon nouveau-né aux sorties dans les cafés et restaurants - une addiction quasi-similaire aux robes chez moi. D'autant plus que l'Allemagne fait tout pour encourager les femmes à allaiter le plus longtemps possible, y compris en leur laissant prendre possession chaque après-midi des cafés branchés, où coussins douillets et tables à langers cohabitent avec les distributeurs de cigarettes et les frigos à bières.

Bref, revenons-en à nos moutons. Donc, pour être portée le plus rapidement et le plus longtemps possible, le modèle devait prévoir une ouverture devant et être élastique à la taille. Soit comme ma robe d'été préférée de chez "Les Petites" (collection printemps/été 2011). Facile, j'avais déjà plagié ce modèle pour réaliser la robe des 30 ans de mon amie Mathilde. J'ai donc ressorti le patron, l'ai adapté à mes mensurations - et... l'ai tout de suite adoptée ! Le tissu y est aussi pour beaucoup. Ah, les carreaux, j'en mets partout. Sur moi, sur Monsieur et même sur mon nouveau-né...

 

P1160111La robe de chez "Les Petites"

 

Robe St Andrews

 

Robe St Andrews-2

 

Robe St Andrews-4

 

Robe St Andrews-3De même que pour les boutons, j'ai utilisé du fil doré pour souligner la couture des épaules.

 

Et sinon, ce n'est pas pour son université prestigieuse, fréquentée entre autres par William et Kate, que j'ai baptisé cette robe, mais pour son golf. L'idée ne vient pas de moi, cela va sans dire...

Posté par Romanne-Couture à 17:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,