23 septembre 2013

Robe Montréal + Veste Washington

Le blog reprend du service... avec une robe très automnale, tout à fait raccord avec le temps hambourgeois. Je vous épargne mes lamentations sur le climat de l'Allemagne du Nord - mes amies du quotidien ne connaissent que trop bien mon exaspération - et vous présente ma dernière-née. Car dit changement de saison... dit nouvelles robes. Une maigre compensation en quelque sorte.

Bien que très satisfaite du résultat final, le parcours n'en a pas été moins fastidieux et terriblement décourageant. D'un point de vue technique, pourtant rien de vraiment très méchant. Dans un premier temps, je prévoyais de m'en tenir au patron initial, la blouse. Dans une magnifique batiste fleurie, type Liberty, au toucher soyeux. Mais c'était sans compter sur ma concentration nocturne qui me joua des tours. Le tissu est mal coupé? Il n'y en a pas assez pour faire une blouse? Faisons une robe! Quelques centimètres rabotés en bas, une jupe en jersey gris assemblée par un élastique, et le tour était joué, ou presque. Celles qui me suivent sur Instagram (romannehh) se souviendront peut-être de mes interrogation - hautement existentielles sur l'ajout d'un col ou pas. Pour faire court, en voulant jouer avec mes ciseaux, je me suis coupée. Comprendre, j'ai voulu creusé l'encolure et l'ai massacrée.

Retour à la case départ. Avec des carreaux, un joli crêpe de chez Dior (Tissus Myrtille)et un passepoil argenté. Et encore une erreur, mais qui ma foi, fut plutôt bénéfique. Parce que j'ai "râté" l'ourlet, j'avais le choix entre ajouter un volant et recommencer la jupe. Devinez ce que j'ai choisi? Pour les manches, comme Bee Made, j'ai préféré un pli creux aux fronces, question de style.


DSCF1340
DSCF1354

DSCF1357

DSCF1329


DSCF1333

DSCF1334

 

DSCF1376

 

Et pour l'accompagner, j'ai ressorti ma première - et unique - veste handmade (patron: Dressing Chic), réalisée dans un tissu Chanel et à laquelle j'ai rajouté des poches en cuir. Laissée pour compte l'hiver dernier, elle reprend du galon cet automne... Affaire à suivre ;-)

 

DSCF1368

 

DSCF1371

 

 

 

 

Posté par Romanne-Couture à 23:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 mai 2013

Ensemble New York

La saga des carreaux continue avec ce chemisier, dont l'inspiration ne peut être cachée... Sandro, Maje ou bien encore Sessun s'amusent cet été des cols et des parementures de leurs chemisiers. Totalement conquise par ce jeu de contrastes et en bonne moutonne de la mode, j'en ai fait de même. Et l'ai associé à mes carreaux chéris.

Si le modèle du chemisier du dernier Burda facile m'avait dans un premier temps séduite, le modèle du chemisier en dentelle de Constance Baraud l'a finalement emporté (Burda 05/2012, modèle 103). Et je crois que j'ai bien fait. Cintré juste ce qu'il faut par de pinces avant et arrière, il est ma foi, plutôt flatteur pour l'anatomie féminine.

En prévision d'un printemps et d'un été ensoleillé - hum hum -, j'ai préféré lui enlever les manches. Pour l'instant, je ne l'ai porté qu'avec un pull en laine, même à Toulouse ce week-end. Normal à la fin du mois de mai... Bon, ne cédons pas au pecimisme ambiant et laissons-nous espérer que l'été n'en sera que plus ensoleillé.

Chemisier

Chemisier-2

Chemisier-4

Chemisier-5


Et qui dit chemisier... dit jupe ! Alors moi aussi j'ai voulu tester les patrons Dear &Doe, ici la jupe Chardon, et je dois dire que je n'ai pas été déçue. La pochette est soignée, le patron facile à décalquer - ça change de Burda! -, les explications limpides. Les formes évasées ne me sayant pas forcément, j'ai enlevé quelques centimètres de chaque côté. Et ai opté pour une fermeture apparente métallique. A ce propos, un excellent tuto pour une pose sans douleur de zip apparent est disponible ici.

Jupe

Jupe-2

Jupe-3

Jupe-4


Et si vous êtes amatrices(eurs) de bons mots allemands, courrez jeter un coup d'oeil sur le blog de mon amie Hanna, un petit bijou !

Posté par Romanne-Couture à 09:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 mai 2013

Robe St Andrews

Tout comme la robe Berlin, cette robe post-grossesse devait 1) s'adapter à mes nouvelles formes 2) me permettre de nourir mon nouveau-né sans dévoiler toute une partie de mon anatomie. Et hors de question de renoncer pendant quelques mois à mon goût pour les robes, ou de ne pas initier mon nouveau-né aux sorties dans les cafés et restaurants - une addiction quasi-similaire aux robes chez moi. D'autant plus que l'Allemagne fait tout pour encourager les femmes à allaiter le plus longtemps possible, y compris en leur laissant prendre possession chaque après-midi des cafés branchés, où coussins douillets et tables à langers cohabitent avec les distributeurs de cigarettes et les frigos à bières.

Bref, revenons-en à nos moutons. Donc, pour être portée le plus rapidement et le plus longtemps possible, le modèle devait prévoir une ouverture devant et être élastique à la taille. Soit comme ma robe d'été préférée de chez "Les Petites" (collection printemps/été 2011). Facile, j'avais déjà plagié ce modèle pour réaliser la robe des 30 ans de mon amie Mathilde. J'ai donc ressorti le patron, l'ai adapté à mes mensurations - et... l'ai tout de suite adoptée ! Le tissu y est aussi pour beaucoup. Ah, les carreaux, j'en mets partout. Sur moi, sur Monsieur et même sur mon nouveau-né...

 

P1160111La robe de chez "Les Petites"

 

Robe St Andrews

 

Robe St Andrews-2

 

Robe St Andrews-4

 

Robe St Andrews-3De même que pour les boutons, j'ai utilisé du fil doré pour souligner la couture des épaules.

 

Et sinon, ce n'est pas pour son université prestigieuse, fréquentée entre autres par William et Kate, que j'ai baptisé cette robe, mais pour son golf. L'idée ne vient pas de moi, cela va sans dire...

Posté par Romanne-Couture à 17:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2012

Robe Copenhague

En ce premier avril, je vous propose d'aller voir, non pas un gros poisson, mais une jolie sirène ! A Copenhague. Oeuvre du sculpteur islando-danois Edvard Eriksen, elle fut érigée en 1913 et peut se vanter d'être aujourd'hui l'un des highlights touristiques de la vile. Cela ne m'a pas empêché de ne pas y aller, mais bon...


Copenhague1


Il y a le port et ses maisons colorées, le château et la garde royale, Christiana et sa monnaie indépendante, les cupcakes miam miam, ses musées... Et les boutiques au style "so danish" !  Un style naturel et décontracté qui laisse la part belle aux matières nobles, que les danoises savent si bien mettre en valeur.


Copenague2


Et si je vous parlais de ma robe ?

Il s'agit de la robe à plastron du bouquin d'Astrid Le Provost. Si lors d'une première lecture, et même d'une deuxième, troisième, ce modèle ne me séduit pas vraiment, les versions de Sandra me firent changer d'avis ! La preuve en images...


copenhague3

 

Aucune difficulté particulière, si ce n'est le plastron, mais qui grâce à ce tuto deviendrait presque un jeu d'enfant ! Pour ce qui est de l'ourlet, j'ai choisi l'option du biais, c'est nettement plus facile avec une découpe liquette. A noter, mes premières boutonnières :)

 

P1060980

 

P1060981

 

Elle s'entend si bien avec mon gilet camel...

 

P1060987

 

P1060992

 

P1060994

 

P1060997

 

P1070003

 

Pour ce qui est du tissu, il s'agit d'un coupon de voile de coton déniché au Coupons Saint Pierre, les 3m pour 10 euros !

 

Un grand merci encore à mon photographe et à toutes pour votre soutien !


Bon dimanche,


A très vite !

Posté par Romanne-Couture à 11:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,